| Fréquences Alertez NARadio
Rugby

Covid-19: World Rugby aménage les règles

Rémy SAVARIT | Publié le : 28/05/2020 à 16:05

Dans un communiqué, World Rugby a indiqué certaines modifications des règles pour se mettre en adéquation avec les consignes sanitaires.




  • Le monde du rugby est uni dans son engagement et son approche factuelle pour réduire le risque de transmission du Covid-19 dans le monde

  • Des modifications facultatives et temporaires des règles sont désormais possible suite à une étude portant sur plus de 60 matches

  • La mise en place de ces modifications est possible pour les fédérations et les tournois qui en auraient besoin, en complément des directives gouvernementales et de l'évolution de la pandémie sur leur territoire

  • Ces aménagements permettraient de réduire le temps d'exposition à un risque de transmission de plus de 30% en mêlée, jusqu'à 25% dans un ruck et jusqu'à 50% dans un maul

  • Des mesures d'hygiène supplémentaires sont recommandées, comme la désinfection des ballons et l'interdiction des crachats



Le comité exécutif de World Rugby a approuvé 10 modifications facultatives conçues pour aider les fédérations membres à réduire les risques de transmission de Covid-19, si nécessaire.



Des aménagements temporaires aux règles concernant la mêlée, le plaquage, le ruck et le maul ont été approuvés, ainsi qu'un ensemble de mesures de bonnes pratiques d'hygiène lors d'un match. Chaque mesure vise à réduire l'exposition individuelle lors de contacts qui présentent généralement un risque élevé de transmission du Covid-19.



Les fédérations peuvent demander à mettre en œuvre une ou plusieurs de ces modifications temporaires des règles, tant au niveau amateur qu'élite, en lien avec les « Directives de World Rugby pour rejouer au rugby » publiées ce mois-ci.



Prenant en compte la situation évolutive permanente du Covid-19 au niveau mondial, la mise en œuvre par les fédérations sera entièrement basée sur les exigences spécifiques à leur territoire et les recommandations et mesures gouvernementales propres.



Les modifications qui sont proposées se basent sur les directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui évalue le risque élevé de transmission à un contact avec une personne infectée à moins d'un mètre et pendant plus de 15 minutes. Dans le cadre du rugby, les considérations sont les suivantes :




  • Il est établi qu'un contact physique et prolongé comporte un risque de transmission de Covid-19 plus élevé qu'une proximité immédiate

  • Il est également admis que la proximité immédiate dans un environnement extérieur comporte moins de risques que dans un environnement intérieur

  • Étant donné que le risque de transmission pendant un match est lié à la fois au contact physique et à la proximité, la durée des contacts devrait être réduite au minimum

  • Bien que l'exposition individuelle aux contacts dans les mêlées, les plaquages, les touches, les rucks et les mauls est généralement contenue dans une durée de 15 minutes, il est possible de réduire encore plus ces risques d'exposition

  • La réduction des risques peut également être obtenue grâce à de meilleures pratiques dans la gestion des matches, y compris des mesures d'hygiène renforcé, le dépistage, les tests et la mise en application des « Directives de World Rugby pour rejouer au rugby ».

  • Le retour au sport ne devrait être possible que lorsqu'il est sûr et approprié, conformément aux conseils du gouvernement



Cliquez ici pour avoir accès à l'ensemble des documents pour une reprise >>



Les modifications des règles ont été élaborées par le Groupe de Révision des Règles (LRG) composé d'entraîneurs, de joueurs, d'officiels de match, de médecins et de juristes, après une étude approfondie portant sur plus de 60 matches. Le Groupe de Révision dès Règles a décidé de ne pas imposer ces aménagements dans le monde entier, compte tenu de l'évolution de la situation et de la gestion du Covid-19 d'un pays à l'autre.



Une étude approfondie a permis une approche factuelle pour limiter ces aménagements au contact et au temps en mêlée, à l'abaissement de la hauteur du plaquage et à la vitesse de distribution du ballon après un ruck et un maul.



Les modifications limitent les options en mêlée à ne plus les recommencer, limitent le nombre de joueurs sur un regroupement (ruck ou maul), réduisent de cinq à trois secondes la remise en jeu du ballon après une mêlée ou un ruck et n'autorise qu'un seul mouvement pour un maul. Une telle approche pourrait réduire de plus de 30% l'exposition de cinq joueurs au contact les uns des autres, réduire de 25% le temps d'exposition dans un ruck et d'au moins 50% dans un maul.



« World Rugby est déterminé à prendre des mesures préventives contre les blessures et les contaminations. Et pour cela nous avons la chance de disposer de structures médicales et d'études solides, innovantes et efficaces qui éclairent notre approche », a déclaré Sir Bill Beaumont, le président de World Rugby.



« La santé et le bien-être des acteurs du rugby sont primordiaux. Nous avons étudié avec soin les zones à risque dans le rugby. Cela a permis une évaluation factuelle de l'ensemble, ce qui nous a amenés à élaborer des modifications temporaires de la règle, complétant ainsi les directives sur la reprise du rugby que nous avons publiées plus tôt ce mois-ci. Les fédérations peuvent demander la mise en œuvre d'une ou plusieurs de ces modifications sur leur territoire, conformément aux directives gouvernementales relatives au Covid-19.



« Je tiens à remercier tout le monde pour leur engagement entier dans ce processus qui contribuera à un retour en toute sécurité aux activités de rugby à tous les niveaux. »



En plus de ces nouvelle règles sur le terrain et des interventions des officiels de match, un certain nombre de mesures d'hygiène, qui ne figurent pas dans les règles, sont recommandées pour jouer et s'entraîner conformément aux directives de l'OMS et de World Rugby :




  • Lavage obligatoire des mains et du visage avant et après le match

  • Désinfection régulière du ballon avant, pendant et après les matches

  • Utilisation de bouteilles d'eau et d'hydratation propres à chaque utilisateur

  • Changement de maillots, shorts et casques à la pause si possible

  • Empêcher les regroupements de joueurs et les célébrations impliquant des contacts

  • Empêcher les crachats et les dégagements du nez



Mesures recommandées pour les entraînements :




  • Concernant les avants : une activité présentant un risque élevé de transmission telle qu'une mêlée de huit personnes doit être menée avec une machine afin de limiter l'exposition au contact ; les packs doivent s'entraîner à part

  • La pratique de la mêlée et du maul devrait avoir lieu à la fin d'une session d'entraînement, de préférence la veille d'une « journée de repos » pour permettre 24 à 48 heures avant un nouvel entraînement collectif

  • L'entraînement présentant un risque élevé de transmission doit être évité dans les 48 heures avant un match


NA MEDIA EN DIRECT